La gazette

Quel visage pour l’entreprise sociale dans 30 ans ?

André Dupon, président de Vitamine TLes entreprises sociales attirent de plus en plus de jeunes diplômés, et se transforment en même temps que ceux qui en composent leurs rangs. Le dynamisme du secteur, sa capacité d’innovation, la possibilité de concilier engagement personnel et vie professionnelle, sont autant d’atouts attirant ces nouveaux professionnels, qui impulsent un vent de nouveauté. La fameuse génération Y apporte avec elle de nouveaux outils qui transforment les pratiques des entreprises sociales, de plus en plus connectées, aux méthodes de travail sans cesse plus élaborées.
Pour interroger l’avenir de l’entrepreneuriat social, les UP Cafés ont convié l’un de ses principaux ambassadeurs, André Dupon, Président du Mouves et observateur privilégié de ces mutations.

 

Alors que la loi sur l’économie sociale et solidaire vient d’apporter une reconnaissance légale à ce secteur, celui-ci ne cesse d’évoluer et de croître. Des entreprises sociales se créent chaque jour pour répondre à de nouveaux besoins sociaux et environnementaux.
Face à ces évolutions, est-il possible de prédire l’avenir des entreprises sociales ?

 

André Dupon est sans doute l’un des mieux placés pour répondre à cette question. Cet ancien éducateur, devenu Président du Groupe Vitamine T dont les structures d’insertion par l’activité économique emploient 3000 salariés, est aussi Président du Mouvement des Entrepreneurs sociaux depuis 2014.

 Venez échanger avec lui, vous livrer à un exercice de prospective appliqué à l’entreprise sociale, et prévoir ses mutations futures.

 

Intervenant : André Dupon, président du Mouves

 

Lien d’inscription : http://www.groupe-sos.org/up-campus/evenements/voir/id/282